Du haut de ses 19 mètres, le moulin à vent de l’Épinay est sans doute l’un des rares moulins tours angevins à avoir suivi toutes les évolutions techniques de son époque :

histoire1
Son moulinet d’orientation ou « papillon ».

Cette invention anglaise très rare en France fut installée sur le moulin en 1928. Elle permet la mise au vent automatique des ailes. Avec son diamètre de 3 mètres et ses 6 pales, cette « petite roue », placée sur le toit permet de faire pivoter celui-ci au gré du vent lorsqu’il change de direction.

Ses ailes « BERTON » en bois.

Lors de sa construction en 1822, le moulin de l’Epinay (de taille beaucoup plus petite qu’aujourd’hui) disposait d’un système de voilure en toile. Le meunier tel un marin sur son voilier devait à chaque fois qu’il faisait fonctionner son moulin, d’abord déployer les voiles en grimpant sur les ailes !! C’était une tâche nécessitant beaucoup d’efforts, de temps et de prise de risques.

C’est après la Révolution Française que l’on dresse le constat d’une mauvaise productivité des moulins français. Un ancien charron Monsieur Pierre Théophile BERTON, appelé à travailler sur les moulins, met au point un système d’ailes à portance réglable. Ces ailes sont constituées de planchettes en pin d’Oregon. Ces planchettes sont orientables de l’intérieur du moulin grâce à un système de biellettes. BERTON dépose un brevet en 1841 et vient s’installer en Anjou en 1852. Le meunier pouvait désormais, de l’intérieur de son moulin, augmenter ou réduire la surface de sa voilure, selon la force du vent, simplement à l’aide de cordes. En 1860, le meunier de l’Epinay voulant améliorer sa capacité de production, suréleva son moulin de deux étages et fit installer ce système BERTON pour une meilleure prise au vent.

 moulinepinay-histoire-voile
histoire3
Son excellente farine de meules.

Aujourd’hui une seule paire de meules est en activité au moulin de l’Epinay pour écraser du sarrasin (ou blé noir) et du blé (ou froment). Nos visiteurs peuvent donc acheter dans notre boutique de l’authentique farine de meules. Nous fournissons également des recettes pour faire du pain, des crêpes, des galettes et de la pâte à pizza. Le boulanger de notre village réalise d’ailleurs certains produits avec notre farine.

Historique du Moulin

 

1822 Construction du moulin à vent de l’Epinay.
Vers 1860 Installation du système d’ailes « Berton ».
1925 Installation d’un moteur diesel pour prendre les relais les jours sans vent.
1928 Installation du papillon ou moulinet d’orientation.
1936 Le moteur diesel est remplacé par un moteur électrique.
1947 Les ailes du moulin cessent de tourner.
1970 Le dernier meunier de l’Épinay Elie Châtaigner part en retraite, le moulin cesse son activité.
1985 La commune de la Chapelle Saint Florent achète le moulin afin de le restaurer.
1987 Première tranche des travaux : restauration de la toiture et des ailes.
1989 Seconde tranche des travaux : mécanismes intérieurs pour la fabrication de la farine.
19/09/1989 Inauguration du moulin restauré tel qu’il était au 19ème siècle. Ouverture au public.
1993 3ème tranche des travaux : aménagement de la salle muséographique, de la salle audiovisuelle, de l’espace d’expositions et du restaurant.
1998 Début des animations pédagogiques auprès des scolaires.
2009 Ouverture d’un nouvel espace muséographique : « Une nuit au moulin ».
2013 Rénovation de l’espace